La sneaker du mois pour coze.fr : Nike Air Jordan 1

La paire de la semaine, du mois, de l'année

Chaque mois, Sneakers Empire vous propose de découvrir ou redécouvrir une paire de sneakers. Pour célébrer le mois de son anniversaire, c’est la Nike Air Jordan 1 qui est mise à l’honneur pour cette édition de février. Le 17 février, un pack très spécial va sortir pour fêter les 35 ans de ce modèle.

Les Air Jordan sont parmi les sneakers les plus connues de tous. Mais pour retracer leur histoire, il faut d’abord s’intéresser à celui à qui elles étaient d’abord destinées, le basketteur américain Michael Jordan.

Si Michael Jordan rime aujourd’hui avec GOAT, en français « meilleur joueur de basketball de tous les temps » (l’acronyme GOAT veut dire en anglais « greatest of all time ») cela n’a pas toujours été le cas. Pour sa première année au lycée, il est mis de côté par son coach au profit de l’un de ses meilleurs amis qui mesurait déjà plus de 2 mètres, contre 1,78m pour Michael. Quelques années et centimètres plus tard, Michael Jordan donne la victoire à son Université de Caroline du Nord en finale du championnat universitaire américain.

Trop petit pour jouer au basketball

En 1984, il remporte la médaille d’or avec les Etats-Unis aux Jeux Olympiques de Los Angeles. Dans la foulée et avant même de signer son premier contrat en NBA avec les Chicago Bulls avec lesquels il gagnera 6 titres de champion NBA, il est approché par tous les équipementiers de sport pour devenir son sponsor. Lui qui était persuadé de signer avec adidas, sa marque préférée d’alors, il donne son accord à la marque au swoosh (le nom donné au logo Nike) alors qu’il n’a jamais porté cette marque jusque là !

2,5 millions de dollars sur 5 ans

Adidas ne s’alignera pas sur le contrat de 2,5 millions de dollars sur 5 ans proposé par Nike et énorme pour l’époque. Signer un aussi jeune joueur est un pari risqué pour la marque mais elle ne veut pas reproduire l’erreur commise avec Magic Johnson, l’autre star du basket de cette période, qu’elle avait laissé filer chez Converse.

Après de nombreux échanges sur la collection, Michael Jordan et la firme américaine se mettent d’accord sur le nom de Air Jordan, clin d’oeil à la gamme Air Force lancée deux ans plus tôt.

La fameuse histoire de la chaussure bannie

Temps de production oblige, la paire dessinée par le designer Peter Moore (à qui on doit aussi le logo adidas « triangle ») sera portée par MJ quelques semaines après le début du championnat. Avant cela, il jouera avec les Nike Air Ship. Ce sont d’ailleurs elles véritablement et non les Air Jordan 1 qui défraieront la chronique lorsqu’il les portera dans un coloris noir et rouge interdit alors par la NBA durant un match de pré-saison (l’équivalent d’un match amical). De là démarre la légende qui veut que Nike ait décidé de payer les amendes de  5 000 dollars à chaque fois que MJ les portera pour jouer. Sauf qu’il est impossible de trouver une seule photo avec MJ portant cette couleur en match. Le seul moment est le concours de dunk du All Star Game 1985 mais les spectateurs se rappellent plus des grosses chaines en or qu’il portait pour l’occasion que de ses chaussures. Tout cela est surtout une campagne publicitaire très bien orchestrée à l’époque par Nike car elle propulsera la Air Jordan 1 en haut des ventes avec 3 millions de paires vendues la première année (Nike avait prévu d’en vendre 100 000 !).

2 paires de légende

Une campagne tellement efficace qu’elle perdure encore aujourd’hui avec la sortie du fameux pack Nike Air Jordan 1 / Nike Air Ship ! Ce pack sortira le 17 février à l’occasion des 35 ans du modèle et jour du 57ème anniversaire de His Airness, autre surnom de MJ. Le prix du pack est annoncé à 350$ et sera certainement disponible sur l’application SNEAKRS de Nike. Attention car il faudra être aussi vif que MJ à l’époque pour être sûr de toucher du doigt un petit bout de légende !

Pour coze.fr
Samuel Mantelet
pour Sneakers Empire

Tu vas kiffer ça aussi

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *